L'actualité immobilière de l'agence Guy Hoquet Réunion
29 Avr

Votre agence immobilière de Saint-Denis de la Réunion fait le point sur les comportements des Français lors des visites !

Vous avez un logement à vendre à Saint-Denis de la Réunion ? Parfait, chaque année, et notamment au printemps, des millions de Français passent la porte d’un logement à vendre en quête d’un nouvel environnement de vie. Ces visites sont l’occasion pour eux de ressentir l’atmosphère des lieux, d’imaginer leur vie dans cette nouvelle habitation ou encore de se projeter dans l’avenir.

Alors, comment les Français vivent-ils les visites immobilières, étape cruciale de tout projet immobilier ? Qu’est-ce qui va déclencher un coup de cœur ou au contraire un rejet ? MeilleursAgents a mené l’enquête. Le site d’estimation en ligne s’est penché sur les comportements des Français lors des visites immobilières. Que nous apprend son étude ? Tour d’horizon avec votre agence immobilière de Saint-Denis de la Réunion.

24% des Français ont fait leur choix dès la première visite
Les Français visitent finalement assez peu de biens ! Près de 7 Français sur 10, 69% exactement, déclarent visiter seulement 5 biens au maximum avant l’achat et avoir le béguin dès la première est loin d’être rare : 24% des acquéreurs ont trouvé leur bonheur à leur première visite ! Les Français sont en premier lieu motivés par la localisation du bien (53%) et le prix (45%).

Qu’est-ce qui déclenche le coup de foudre ? Lors d’une visite immobilière, 54% des Français regardent en premier lieu l’état général du bien. Mais ce qui déclenche le coup de cœur, c’est la luminosité, qui arrive en tête (57% des propriétaires). Un critère encore plus important chez les femmes (62%). La surface du bien (6%) et l’absence de vis-à-vis (55%) font également consensus dans la prise de décision ! Le coup de foudre peut s’opérer différemment selon le genre…

En effet, les femmes sont plus sensibles à la cuisine (35% contre 27% des hommes) et à la présence d’un grand dressing (22% contre 12%). Tandis que le garage peut créer un réel enthousiasme chez les hommes (29% contre 21% chez les femmes). À l’inverse, l’humidité du logement (66%) semble être l’élément le plus rédhibitoire dans l’achat, devant le prix (58%). C’est encore plus vrai chez les femmes à 70%. D’ailleurs, la quantité de travaux à effectuer freine plus d’une femme sur deux.

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée